COMMENT BIEN PRéPARER SES ADOS à LA VIE ADULTE

Gabrielle Santiago pensait avoir préparé son fils à la vie en solo. Mais lorsqu'il est arrivé à l'université, elle a été surprise. «Il y a des petites choses auxquelles, en tant que parents, on ne pense pas vraiment parce que c'est une seconde nature pour nous.»

Pourtant, son fils de 19 ans semble économe, savoir gérer ses finances et être indépendant. Mais elle le reconnaît, «la frontière est mince entre le fait que nos ados soient adultes et le fait qu'ils veuillent l'être».

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne de Slate.fr et ne ratez plus aucun article!

Je m'abonne

Le Washington Post revient sur ces petites tâches du quotidien, pourtant indispensables, que l'on oublie d'apprendre à nos ados avant qu'ils ne quittent le foyer familial.

Prendre conscience de ce qui les attend

«Nous remarquons une augmentation de parents qui en font trop pour leurs enfants, menant à une sur-implication et une confusion au niveau des sentiments», explique Cynthia Eidelman, une thérapeute spécialisée dans la famille et le coaching parental. Son conseil? Laisser les ados «se tromper un peu et être responsables de leurs propres décisions».

Pour Jonathan Catherman, coauteur de Raising Them Ready – Practical Ways to Prepare Your Kids for Life on Their Own («Les élever en les préparant – Des moyens pratiques pour préparer vos enfants à vivre seuls»), les laisser être indépendants au quotidien les aidera dans leur vie adulte: «Arrêtez de faire à la place de votre ado ce qu'il pourrait et devrait faire lui-même.»

Cela passe donc par des petites tâches qui peuvent paraître simples et banales comme, par exemple, les pousser à appeler pour prendre un rendez-vous chez le médecin et préparer les documents nécessaires.

À LIRE AUSSI

Les relations toxiques à l'adolescence peuvent avoir des conséquences durables sur la santé

Lisa Sugarman, autrice de How to Raise Perfectly Imperfect Kids and Be OK With It («Comment élever des enfants parfaitement imparfaits et s'en accommoder»), encourage les parents à inciter leurs ados à s'occuper de leurs propres lessives, de leur ménage voire de certaines factures les concernant. Une façon pour eux de prendre conscience de ce qui les attend.

Cela est d'autant plus important que, selon une étude, 74% des adolescents ne pensent pas avoir les connaissances requises pour gérer correctement leurs finances. Pour Julie O'Brien, responsable des sciences du comportement à l'U.S. Bank, il est primordial d'aider les enfants à comprendre le côté psychologique des finances avant leur entrée dans le monde réel.

«En les faisant participer à l'ouverture du compte, on s'assure qu'ils sont prêts et capables de gérer eux-mêmes un compte courant», ajoute Nicole Birkett-Brunkhorst, qui travaille pour l'U.S. Bank Private Wealth Management. Elle conseille alors aux ados de prendre un rendez-vous à la banque pour gagner en indépendance.

En tout cas, parents, vous pouvez déculpabiliser par rapport à l'éducation de vos ados: le principal est de les aider du mieux que possible, mais vous ne pourrez pas penser à toutes les choses à prévoir.

2023-07-20T17:00:30Z dg43tfdfdgfd